Les Bouviers Suisses

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à un petit groupe de chiens suisses : les bouviers. Ils sont physiquement assez proches des uns des autres, notamment par la couleur de leurs poils (noir blanc et feu), mais il existe tout de même des différences pour les reconnaître.

Ils sont au nombre de 4 :

  • Le Bouvier Bernois
    Il est le plus connu et le plus populaire en France (fait partie du top 20 des chiens préférés des Français). À l’origine, il était utilisé comme chien de garde dans les fermes, mais aussi comme chien de trait et de bouvier c’est-à-dire comme gardien des troupeaux de bovins. Il est aujourd’hui, plus connu comme chien de famille même si quelques personnes utilisent encore ses compétences. Ce “grand nounours” pèse entre 40 et 50 kg environ et mesure jusqu’à 68 cm au garrot est le seul des bouviers à avoir le poil long.

  • Le Grand bouvier Suisse
    Assez semblable au Bouvier Bernois, le Grand Bouvier Suisse est beaucoup plus méconnu des français. Par son gabarit, il était autrefois utilisé pour le gardiennage, mais aussi comme chien de trait. On le différencie des autres, car c’est le chien le plus massif et le plus grand de son groupe (jusqu’à 72 cm au garrot).

 

  • Le Bouvier D’Entlebuch
    Bien moins imposant que ses deux “cousins” précédents, l’Entlebuch est le plus petit des bouviers. Ce chien à poil ras atteint au maximum 52 cm au garrot pour un poids maximum d’environ 30 kg.

  • Le bouvier D’Appenzell
    Très ressemblant de l’Entlebuch, il est assez difficile de les différencier. C’est notamment pour cela qu’au début ces deux races ne furent pas franchement dissociées. Il est maintenant plus facile de les reconnaître grâce à leur queue. Celle de l’Appenzell est de longueur moyenne et enroulée alors que celle de l’Entlebuch est courte. Il est un tout petit peu plus grand (jusqu’à 56 cm au garrot).
    En 2016, c’est aussi le chien qui a obtenu le moins d’inscription au livre des origines français (49 contre 3429 pour le plus populaire : le bouvier bernois).

À présent, serez-vous les reconnaître ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.