Cocker Anglais ou Américain ?

Le cocker spaniel est un chien généralement bien connu en France. Sa folie, sa bonne humeur et son charme font de lui un animal très joyeux. Même si ses aptitudes naturelles sont un peu moins utilisées aujourd’hui, c’est un chien qui est utilisé pour le rapport de petit gibier comme la caille. Cependant, ce que l’on sait moins, c’est qu’il existe 2 variétés de cockers :

  • le cocker Anglais : c’est le plus connu des deux, 12e chien préféré des Français en 2017 avec plus de 5000 inscriptions au L.O.F en 2017. Son succès est notamment dû à son apparition dans “Boule et Bill”. Ce petit chien anglais mesure de 38 à 41 cm au garrot en fonction du sexe et peut atteindre jusqu’à environ 14 kg.

 

  • Le cocker américain : Moins connu, mais pourtant bien présent chez nous, même s’il est moins répandu que son proche cousin anglais (424 inscriptions au L.O.F en 2017). On peut l’apercevoir dans le célèbre film Disney ” la belle et le clochard”. L’Américain est un peu plus petit et moins gros que son homologue anglais (39 cm maximum pour un peu moins de 10 kg).

 

Comment les différencier : 

  • la corpulence : le corps de l’Américain est plus court, d’où son poids et sa taille moins importante que l’anglais.

 

  • Le museau : tout comme le corps, le “nez” du cocker américain est plus retroussé que celui du cocker anglais.

 

  • Le poil : ce sont 2 races qui ont du poil long, mais celui de l’Américain l’est particulièrement. Bien entretenu, son poil lui forme comme “une robe” qui touche quasiment le sol.

 

Et vous, quel est votre cocker préféré ?

Les Retrievers

Je vais vous parler d’une catégorie de chien qui me tient particulièrement à cœur, qui sont les retrievers. Mais que veut dire retriever ? Cela veut dire rapporter, c’est-à-dire que tous les chiens de cette catégorie sont des chiens qui servent à la chasse pour rapporter le gibier une fois qu’il a été tiré par le chasseur. Il existe 6 chiens retriever :

  • le golden retriever : c’est le plus connu et le plus populaire des retrievers (10319 inscriptions au L.O.F en 2017). En 2017, il s’est même classé 5e  chien préféré des Français. Ce chien que l’on appelle aussi le retriever doré peut atteindre maximum au garrot 61 cm et faire jusqu’à 35 kg. Il est souvent confondu avec son cousin le labrador. Pour les différencier, il suffit de regarder les poils. Le golden a des poils longs alors que le labrador est à poil ras.

 

  • le labrador retriever : ce fameux cousin qui ressemble tant au golden, tant par le poids que par la taille (même s’il est légèrement plus petit). Il existe de 3 couleurs différentes : le noir, le chocolat (Marron) et le sable (beige). À l’origine le labrador est noir, les autres couleurs sont venues s’ajouter par la suite. Ce chien est très populaire en Angleterre, mais aussi chez nos Présidents de la République. En effet, une majorité de nos Présidents ont possédé cette race de chiens. En 2017, il est le 7e chien préféré des Français avec 7363 inscriptions au L.O.F.

 

  • le flat coated retriever : voilà un retriever bien moins connu de tous. Cependant, c’est un chien qui est de plus en plus apprécié, certes encore bien loin de ses 2 compères précédents (324 inscriptions au L.O.F en 2017). Il est assez semblable morphologiquement au labrador et golden. Il se caractérise surtout par  son long museau. Il possède une robe unicolore noire ou foie (marron).

  • le nova scotia duck tolling retriever : quel nom !!! rassurez-vous, il est plus communément appelé “Nova”. Ce chien qui ressemble un peu au renard est le plus petit des retrievers (51 cm maximum pour un peu plus de 20 kg) . Très peu connu (88 inscriptions au L.O.F en 2017), ce retriever de la Nouvelle-Écosse est le dernier des retrievers à être arrivé en France (1er naissance en 1993). Sa particularité est qu’il “joue”avec les canards pour les attirer vers lui pour que le chasseur puisse les tirer.

 

  • le retriever de la baie de Chesapeake : ce chien massif (de 53 à 66 cm au garrot et jusqu’à environ 36 kg), très travailleur n’est pas très connu en France (seules 12  inscriptions au L.O.F en 2017). Grâce à son poil particulier, qui est rêche, huileux et ondulé, le Chesapeake peut travailler dans toutes sortes de broussailles. Cette particularité présente exclusivement chez cette race lui permet de travailler dans des conditions de temps très rudes.

  • le curlycoated retriever : c’est le plus ancien et le plus méconnu de tous les retrievers (aucune inscription au L.O.F en 2017). Il a été vu pour la première fois dans une exposition canine à Brighton en 1859. C’est aussi le plus grand dans sa catégorie (jusqu’à 67 cm au garrot). Son poil principalement noir, mais qui existe aussi en couleur foie (marron) est bouclé un peu comme les caniches. Il ne possède pas de sous-poils, ce qui lui permet de sécher vite.

Et vous, quel est votre retriever préféré ?

 

Les Bouviers Suisses

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à un petit groupe de chiens suisses : les bouviers. Ils sont physiquement assez proches des uns des autres, notamment par la couleur de leurs poils (noir blanc et feu), mais il existe tout de même des différences pour les reconnaître.

Ils sont au nombre de 4 :

  • Le Bouvier Bernois
    Il est le plus connu et le plus populaire en France (fait partie du top 20 des chiens préférés des Français). À l’origine, il était utilisé comme chien de garde dans les fermes, mais aussi comme chien de trait et de bouvier c’est-à-dire comme gardien des troupeaux de bovins. Il est aujourd’hui, plus connu comme chien de famille même si quelques personnes utilisent encore ses compétences. Ce “grand nounours” pèse entre 40 et 50 kg environ et mesure jusqu’à 68 cm au garrot est le seul des bouviers à avoir le poil long.

  • Le Grand bouvier Suisse
    Assez semblable au Bouvier Bernois, le Grand Bouvier Suisse est beaucoup plus méconnu des français. Par son gabarit, il était autrefois utilisé pour le gardiennage, mais aussi comme chien de trait. On le différencie des autres, car c’est le chien le plus massif et le plus grand de son groupe (jusqu’à 72 cm au garrot).

 

  • Le Bouvier D’Entlebuch
    Bien moins imposant que ses deux “cousins” précédents, l’Entlebuch est le plus petit des bouviers. Ce chien à poil ras atteint au maximum 52 cm au garrot pour un poids maximum d’environ 30 kg.

  • Le bouvier D’Appenzell
    Très ressemblant de l’Entlebuch, il est assez difficile de les différencier. C’est notamment pour cela qu’au début ces deux races ne furent pas franchement dissociées. Il est maintenant plus facile de les reconnaître grâce à leur queue. Celle de l’Appenzell est de longueur moyenne et enroulée alors que celle de l’Entlebuch est courte. Il est un tout petit peu plus grand (jusqu’à 56 cm au garrot).
    En 2016, c’est aussi le chien qui a obtenu le moins d’inscription au livre des origines français (49 contre 3429 pour le plus populaire : le bouvier bernois).

À présent, serez-vous les reconnaître ?

Le Korthals ou le Drahthaar

Nous allons parler aujourd’hui de deux chiens d’arrêt peu connus et qui se ressemblent beaucoup : le griffon Korthals et le braque Allemand à poil dur appelé aussi Drahthaar.

Ils ont tous les deux la même utilité à la chasse. Lorsqu’ils repèrent une proie, ils doivent l’indiquer au maître en s’arrêtant fixement (d’où le nom chien d’arrêt). Le chasseur demandera à son chien de se rapprocher pour faire envolé la proie et pour qu’il puisse la tuer et enfin que le chien la rapporte.

Le korthals est un peu plus populaire que le Drahthaar (1079 inscriptions au L.O.F en 2016 contre 874), mais tout de même bien moins que le plus célèbre des chiens d’arrêt en 2016 : le setter Anglais (5591 inscriptions au L.O.F).

La première différence qu’ils ont est leur origine. Le chien Korthals porte le nom de son créateur hollandais, mais la fédération cynologique Internationale ( F.C.I) l’a reconnu comme une race française. Le drahthaar est quant à lui d’origine allemande.

Pour les reconnaître physiquement il faut porter attention au poids et à la taille de l’animal. Le drahthaar est un peu plus grand et plus imposant que le korthals (jusqu’à 68 cm au garrot pour 32 kg maximum, contre 60 cm au garrot au plus haut et jusqu’à 25 kg).

La plus grosse différence est au niveau du poil. Le braque à un poil plaqué et un sous poil serré contrairement au griffon qui, lui, à un poil court, mais qui part un peu dans tous les sens.

Ils sont tous les deux remarquables avec leur grande barbe, mais au niveau des sourcils le korthals est bien plus fourni et là vous ne pourrez plus vous tromper.

Alors Korthals ou Drahthaar ?

 

Les Bergers Belges

Aujourd’hui nous n’allons pas différencier deux races de chiens, comme je le fais habituellement, mais un groupe de race. Ce groupe a été élu comme étant les chiens préférés des Français en 2016 : les bergers belges. Corporellement, ils sont très ressemblants. On va plus pouvoir les reconnaître grâce à leur texture et leur couleur de poils.

Ils sont constitués de 4 chiens, tous originaires de Belgique :

  • Le Malinois : du haut de ses 9179 inscriptions au L.O.F (livre des origines françaises) en 2016, il est le leader incontestable du groupe. Ce chien de travail très connu en sécurité ne peut être qu’à poil court et de couleur fauve charbonnée.

 

  • Le Tervueren : ce chien belge qui occupe la seconde marche du podium obtient 1521 inscriptions en 2016. Bien que sa couleur fauve charbonnée rappelle celle du Malinois, le Tervueren, à lui, des poils longs et une fourrure dense. Il peut être visible aussi sous une couleur grise charbonnée.

 

  • Le Groenendael : physiquement très semblable à son “cousin” Tervueren, notamment grâce à son poil abondant. On le différencie grâce à sa couleur exclusive : le noir, qu’il est le seul  à porter. Il est le troisième chien belge préféré des Français avec 517 inscriptions.

 

  • Le Lakaenois : au pied du podium avec 50 inscriptions au L.O.F en 2016, ce chien bien plus rare est assez méconnu des Français. Physiquement très proche du Malinois, notamment par sa couleur fauve charbonnée, on le différencie par sa texture de poils qui est frisée. On dit qu’il a les poils durs.

Voilà ces 4 chiens belges qui ont eu tant de succès en 2016, et vous, lequel vous préférez ?

Bouledogue Français ou Boston Terrier ?

Parlons aujourd’hui de deux chiens de petit gabarit :

  • le Bouledogue Français, très populaire (10e chien préféré des Français en 2016) est un petit molosse français et plus particulièrement originaire de Paris.

  • Le Boston Terrier est originaire de l’État du Massachusetts dans la ville de Boston (d’où son nom), c’est donc un chien américain. Ce chien plus méconnu chez nous est cependant adoré et prisé dans son pays d’origine.

C’est vrai que ces deux races se ressemblent, mais il existe plusieurs différences flagrantes. Rien qu’à la tête, il se différencie de trois manières. Le bouledogue a une face écrasée avec des plis sur le front et comporte des oreilles arrondies à l’extrémité. Contrairement au Boston qui a le bout des oreilles pointues, une face moins écrasée et un front plus “lisse”.

Corporellement, le petit “Frenchie” a une posture bien plus massive que le Boston qui est plus affiné. Il est aussi plus gros (jusqu’à 14 kg),  mais plus petit (jusqu’à 35 cm au garrot) que son homologue molosse. En effet, le Boston est un peu plus léger (11 kg maxi), mais plus  haut, notamment, grâce à ses longues pattes ( 40 cm au garrot maximum).

Une autre manière de ne pas se tromper, le Boston Terrier ne peut être que d’une seule couleur : noir et blanc. Alors, que le bouledogue français peut être de différentes couleurs (bringé, fauve et avec ou sans panachures).

Maintenant, plus de raisons de confondre. À vous de les différencier et de choisir votre préférence!

 

Welsh Corgi Pembroke ou Welsh Cordi Cardigan ?

Le Welsh Corgi est un chien qu’on connaît très peu de nom. Par contre, visuellement, on peut les reconnaître si on se souvient que ce sont les chiens de la Reine d’Angleterre. Il en existe deux sortes, le Cardigan et le Pembroke. Alors, comment les différencier ?

Ces deux chiens originaires de Grande-Bretagne sont à peu près de même taille (de 25 à 30 cm au garrot), le pembroke est légèrement plus lourd, mais cette différence n’est pas flagrante.

Une autre légère différence qui est au niveau du stop (la “cassure” entre le front et le museau du chien). En effet, chez le cardigan le stop est un peu plus marqué que chez son cousin le Pembroke.

Pour être sûr de les reconnaître, il faut regarder les oreilles. Le crâne est plus large entre les oreilles chez le Welsh Corgi Pembroke que chez le Cardigan.

Si dans la rue vous croisez un Welsh Corgi avec des yeux vairons (2 yeux de différentes couleurs) ou une robe bleu merle vous pouvez être sûr que le chien est un Welsh Corgi Cardigan car, ces caractéristiques ne se présentent pas chez son cousin Pembroke.

Alors, serez vous les reconnaître ?

 

 

 

Whippet ou Petit Lévrier Italien

La famille des lévriers est grande. Il en existe de toute sorte. Aujourd’hui nous allons parler des deux plus petits et on va apprendre à les reconnaître.

Les origines : tout d’abord ces deux chiens ne sont pas originaire du même endroit. Le Whippet vient de Grande Bretagne et a été reconnu en France en 2007 alors que le Lévrier Italien vient d’Italie et a été reconnu en France plus tard en 2010.

Taille et poids : le lévrier d’Italie est le plus petit des lévriers. Il peut mesurer jusqu’à 38 cm et ne dépasse pas les 5 kg. Le Whippet est deux fois plus lourd, il pèse jusqu’à 12 kg. Il est aussi plus grand et mesure jusqu’à 51 cm.

Les oreilles : chez le Lévrier Italien elles sont en rose, c’est-à-dire qu’elles sont plaquées en arrière alors que chez leWhippet elles sont placées plus hautes et en arrière repliées sur elle-même. Lorsque le chien est en éveil la base de l’oreille se dresse.

Vitesse : plus subtil à repérer, le Whippet est un chien plus rapide à la course que le petit lévrier italien 65 km/h contre 40 km/h

A vous de les différencier.

Whippet 

Whippet

Petit Lévrier Italien

petit-levrier-italien

Husky de Sibérie ou Malamute d’Alaska

On a tendance à plus connaître ce fameux chien de traîneau, le husky de Sibérie, mais un peu moins son compagnon de travail qui lui ressemble, le malamute d’Alaska, alors comment les différencier ?

  • La taille et le poids : le malamute est bien plus trapu. En effet, son poids peut atteindre les 36 kg contre 28 kg pour le husky. Il est aussi légèrement plus grand.
  • Le fouet (la queue) : au repos, la queue du malamute est comme “enroulée” sur le dos alors que celle du Sibérien est tombante.
  • Les autres différences sont au niveau de la tête :
  • Les yeux : ils ne peuvent pas être bleu chez le malamute contrairement au husky.
  • Le museau : il est plus long et fin que son “partenaire de traîneau”.
  • Les oreilles : elles sont écartées et larges chez le malamute tandis que chez le husky, elles sont plus rapprochées sur la tête et bien triangulaires.

Alors, serez-vous les reconnaître ?

malamute-de-l-alaska malamute-de-l-alaska

Est ce un Labrador ou un Golden ?

Il est assez fréquent dans la rue de croiser un Golden Retriever, mais êtes-vous sûre qu’il s’agit bien d’un Golden et non pas d’un Labrador Retriever. Il est vrai qu’ils se ressemblent un peu, notamment parce qu’ils sont tous les deux de bons rapporteurs de gibiers. Aujourd’hui, je vais vous aider à les reconnaître physiquement.

Le fouet (plus communément appelé la queue du chien) :

  • chez le labrador, elle fait penser à une queue de loutre, car elle est longue et à poil ras. De plus c’est un vrai atout pour lui lors de la nage.
  • pour le golden, ce membre est aussi long, mais présente bien plus de poils et de longueur que l’on appelle “drapeau”

Les poils : 

  • le labrador est un chien à poil ras, qui donc, ne fait pas de nœuds et qu’il est préférable de brosser avec un shedder
  • contrairement à son “cousin” le golden est un chien à poil long. En effet, il présente des longueurs et est donc plus préférable de brosser avec une carde pour pouvoir rentrer dans le poil et éviter les nœuds

La couleur de la robe : 

  • Le labrador peut être de trois couleurs différentes : noir, chocolat(marron) et sable. Mais, il est aussi bon de savoir que le premier labrador est né noir. Les autres couleurs sont arrivées plus tard.
  • Quand au golden il va du blanc jusqu’à la couleur sable voir un peu “caramel”. Vous ne verrez donc jamais de golden noir ou chocolat.

Les oreilles :

  • Le labrador à des oreilles triangulaires tombantes et bien sûr à poil ras
  • le golden a aussi les oreilles tombantes, mais présente quelques longueurs

Serait vous désormais les différencier ? Labrador ou Golden ?

Le Golden :

Le Labrador :