Que faire lorsque l’on perd notre chien ?

« Perdu : Loulou, Beagle de 3 ans… »

Ce genre d’affichette collée sur réverbères, arbres et clôtures témoigne d’un véritable cauchemar : notre chien, compagnon de notre vie quotidienne a  disparu,  s’est perdu on ne sait pas où, on ne sait pas ce qu’il devient, s’il est encore en vie…

Les chiens s’échappent et se perdent, parfois effrayés par un bruit, parfois poussés par leur instinct de chasse à poursuivre une proie dans un terrain inconnu. Une fois leurs repères perdus, les chiens paniquent et ne retrouvent plus le chemin du retour. Quand ils se sont échappés à un endroit de promenade, dans un environnement inconnu, c’est pire : s’ils finissent, grâce à leur odorat, par retrouver leur point de départ, le plus souvent, leurs maîtres affolés ne sont plus sur place, partis à leur recherche…

Que faire ? Quand votre chien s’échappe  en votre présence, l’essentiel est de rester à l’endroit  d’où il  est parti. Essayez d’alerter quelqu’un qui peut attendre près de la voiture ou à la maison et ouvrir le portail, mais surtout restez sur place, même si cela devait durer des heures ! Dans la majorité des cas, le chien retourne à l’endroit d’où il est parti. S’il ne trouve alors pas son maître, il panique. Et dans cette panique, il va courir n’importe où, peut-être même sous une voiture.   En l’attendant, prévenez la police, les refuges, les vétérinaires…

Quand vous supposez que le chien erre dans un bois ou un terrain particulier, il est recommandé d’installer une trace olfactive partant des quatre directions vers un endroit central où on attendra le chien : en tirant un vêtement porté  du maître derrière soi pour renforcer l’odeur. Pourquoi ne pas simplement appeler le chien ? Parce qu’un chien qui panique n’a plus rien à voir avec le gentil chien de famille ! Il se comporte maintenant en mode instinctif, comme un animal sauvage : il va fuir les voix et les appels et se cacher. La seule façon de l’atteindre reste l’odorat. Même un chien d’habitude pacifique qui s’est par exemple blessé lors de sa fugue et ne peut plus avancer, montre les crocs et ne permet pas qu’on l’approche. Dans ce cas, il faut s’asseoir tranquillement et prendre le temps de se glisser lentement vers le chien jusqu’à ce qu’il retrouve ses esprits et comprenne qu’on est venu le sauver !

Votre chien a fugué ? Contactez les vétérinaires des environs, la gendarmerie, les refuges, mais aussi des organismes tel que les associations, centre canin…

Pourquoi certains chiens sont plus fugueurs que d’autres ?

Peu importe la race, quand ils sentent la présence d’une chienne en chaleur, il peut arriver aux  mâles de suivre leur  instinct et de fuguer pour aller la voir.  Mais il y a également des femelles fugueuses, et certaines races le sont plus que d’autres. Les chiens de chasse, et particulièrement ceux à l’odorat très développé, comme les beagles, par exemple, auront plus de mal à maîtriser leur envie d’aller poursuivre une proie potentielle qu’un chien de troupeau ou un chien de garde.

Certaines races, comme par exemple les loulous de toute taille, utilisées depuis des générations comme chiens de garde ( ou de compagnie pour les plus petites), sont réputées pour leur manque d’envie de fuguer.

Cependant, un chien jeune et dynamique qui reste seul toute la journée dans un jardin sans autre animation que le facteur déposant le courrier dans la boîte aux lettres à côté du portail, risque d’essayer de trouver une possibilité de s’échapper pour aller explorer les environs. Tout comme un chien qui s’ennuie et qui manque d’exercice. Quand on a choisi un chien de chasse ou de travail, il faut donc veiller à l’occuper suffisamment pour qu’il n’ait pas besoin d’aller voir ailleurs.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.