les chiens et la musique

La musique adoucit les mœurs … et les chiens !

Faire écouter de la musique à son chien peut être une expérience parfois surprenante  !

Les mélomanes le confirmeront :   même s’ils ne partagent pas forcément les préférences musicales de leurs maîtres, les chiens ne sont pas indifférents à la musique. Quand ils entendent certains instruments comme des clarinettes, des cors ou des saxos, ils peuvent se montrer intrigués, ou même commencer à hurler, tout comme lorsqu’ils entendent des longues notes jouées au violon ou chantées.

Des chiens à l’oreille très musicale …

Comme chez les humains, il y a des chiens qui ont l’oreille musicale plus que la moyenne. Le compositeur Richard Wagner, par exemple, se servait de son cavalier king charles pour   vérifier l’effet de ses compositions : en les jouant sur le piano, il observait les réactions du chien assis sur un tabouret. Selon la clé musicale utilisée, certaines mélodies provoquaient un tranquille battement de la queue du chien, alors que d’autres l’excitaient visiblement.

Le bulldog du compositeur   anglais Elgar était encore plus fort : lors des répétitions, il grognait quand les choristes chantaient faux …

Si la musique influence les vaches…

Depuis, les chercheurs ont consacré de nombreuses études à l’oreille musicale des animaux. Après avoir constaté que les vaches donnaient plus de lait en écoutant de la musique enjouée et harmonieuse de Mozart alors que leur productivité diminuait quand les étables étaient sonorisées par de la musique Rock.

… alors que dire des chiens !

Les recherches ont confirmé que les chiens ont des préférences musicales très nettes : la chercheuse Deborah Wells de l’université de Belfast, par exemple, a exposé les chiens dans un chenil à différents types de musique, ainsi qu’aux sons de conversation humaine et au silence. Elle a observé leur attitude alors qu’ils écoutaient une compilation de musique pop de Britney Spears, Bob Marley et Robbi Williams, de la musique classique de Grieg, de Beethoven et de Vivaldi, et des enregistrements de groupes de heavy métal comme Metallica. Pour vérifier que les chiens réagissaient bien aux sons de la musique, elle leur a fait également écouter des sons des conversations humaines et des moments de silence. Les réactions étaient très différentes selon le genre de la musique. Quand les chiens écoutaient du heavy métal, ils s’agitaient et commençaient à aboyer. La musique pop et les conversations humaines provoquaient la même réaction que le silence : l’indifférence absolue. Par contre, l’écoute de la musique classique les apaisait visiblement : les chiens s’arrêtaient d’aboyer, et se couchaient, calmés.

Des adeptes du classique !

Il est bien connu que les différents styles de musique influencent l’humeur des humains qui les écoutent : alors que la musique grunge favorise l’agressivité, la fatigue et la tension, la musique classique, notamment celle de Haydn, de Mozart, de Beethoven, aux mélodies claires et aux harmonies et rythmes agréables, atténue le stress et peut améliorer l’humeur.

La conclusion de la chercheuse : les chiens sont aussi délicats que les hommes en ce qui concerne les préférences musicales. Ce qui paraît logique, quand on pense à la définition du philosophe Emmanuel Kant : La musique est la langue des émotions. Or, les études les plus récentes du cerveau des chiens ont révélé qu’ils ont des émotions très similaires aux nôtres, pour ne pas dire, les mêmes !

 

D’après le livre de Stanley Coren, Secrets des chiens, Editions Payot

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.