Ma première acquisition d’un chien

Aujourd’hui, c’est le grand jour, vous avez décidé de franchir le pas et de faire votre première acquisition d’un chien. Cependant, vous vous posez beaucoup de questions. Vais-je prendre un chiot ou un adulte ? Plutôt un chien de refuge ou un chien d’élevage ? Un chien de race ou un croisé ? Tant de questions auxquelles je vais vous répondre pour orienter votre choix final.

Un chiot ou un adulte ? 

Si votre choix se tourne vers un chiot, pensez qu’il faudra tout lui apprendre. La propreté, se tenir correctement lors de vos absences qu’il se comporte correctement en extérieur au contact d’autres personnes et d’autres animaux, bref l’éduquer et le socialiser. C’est indispensable à sa bonne éducation. Il va falloir lui consacrer du temps. Cependant, en le prenant jeune, vous aurez plus de facilité à l’éduquer et à l’habituer à votre mode de vie.

Vous ne souhaitez pas passer par la case propreté et destruction, alors, optez pour un adulte avec qui, généralement, vous ne rencontrerez pas ces soucis-là. Par contre, le caractère est plus affirmé donc plus compliqué à faire évoluer. Qu’il vienne de refuge ou d’élevage, il a passé une partie de sa vie sans vous. Alors, quand vous l’adoptez, vous le prenez avec son passé.

Un chien pur race ou un croisement ?

C’est un choix qui vous aient propre. C’est sur votre mode de vie et sur ce que voulait faire avec votre futur compagnon canin qu’il faut se poser la question. Vous êtes sportif ? vous aimez ou non le toilettage ? Vous voulez qu’il vous suive partout ? Posez-vous les bonnes questions. N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel qui vous aidera dans ce choix. Surtout, ne craquez pas que sur un physique ! On voit encore beaucoup trop d’acheteur qui craquent pour un petit nounours de 2 mois et qui ne s’attendait pas qu’adulte il pèse 60 kg.

Comment l’accueillir pour son arrivée à la maison ?

Avant son arrivée à la maison, il faut que les règles soient bien mises en place et respectées par toutes les personnes du foyer. Désignez-lui son “dodo”, un endroit où il pourra être tranquille sans être dans le passage. Éviter de le mettre dans la chambre, même si ce n’est pas sur le lit, le jour où vous voudrez l’enlever il ne comprendra pas et risque de vous le faire comprendre à sa manière (aboiement, hurlement, destruction …). Même si son arrivée est très attendue, ne vous jetez pas sur lui. Votre nouveau compagnon arrive dans un nouvel environnement où il va avoir besoin de temps pour s’acclimater, laissez-le découvrir calmement sa nouvelle maison.

Voilà quelques conseils de base pour accueillir au mieux votre premier chien. Si son acclimatation est difficile, tournez-vous vers un éducateur canin professionnel pour vous aider.

À vous de jouer.

Clément.

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.