Sur la route des vacances !

Pas question de partir sans emmener le chien ! Voici comment rendre le trajet en voiture et l’arrivée plus facile pour lui.

 

En maîtres avisés, vous évitez les mauvaises surprises en réservant votre location pour les vacances ou le week-end prolongé seulement après avoir demandé si les chiens y sont admis.

Souvent, dans les hôtels, les chiens sont admis dans les chambres, moyennant un complément de prix ( par ailleurs toujours disproportionné par rapport au « service » fourni qui consiste en … rien !), mais très souvent interdit d’accès au restaurant, y compris le buffet du petit déjeuner : prenez vos précautions !

 

Le meilleur moment pour partir

Essayez de partir un dimanche à l’aube, pour éviter les embouteillages sous le soleil ; quand le GPS ou la radio annoncent un embouteillage important, prenez la prochaine sortie et contournez-le, car l’intérieur d’une voiture à l’arrêt chauffe très rapidement, une autoroute n’a pas de zones d’ombre, et sortir avec le chien serait trop dangereux.

 

À prévoir dans les bagages

Le carnet des vaccinations, et surtout un thermos avec de l’eau fraîche et un bol. Pensez à une serviette pour essuyer le chien en cas de pluie ou après l’avoir rafraîchi avec de l’eau. Quelques croquettes pour des trajets longs s’imposent également.

 

Gardez son espace frais

Quand il fait très chaud, la clim ne suffit pas, surtout à l’arrière d’un break. La protection par les pare-soleil sur les vitres n’est pas non plus efficace dans la durée. Une meilleure solution : Placez quelques accumulateurs de froid glacés sous la couverture du chien. Une serviette humide est également utile. Si le chien halète malgré tout, aspergez son pelage d’eau. Pour les chiens très sensibles à la chaleur, il existe des matelas rafraichissants et des patchs dans le commerce.

 

Évitez les grandes aires de repos

Dans pratiquement toutes les aires de repos, les chiens ne sont pas admis dans les espaces boutique, café, restaurant. Si les parkings ne sont pas ombragés, vous ne pouvez pas laisser votre chien attendre dans la voiture. Une meilleure solution : sortez de l’autoroute ou de la grande nationale, faites-le plein dans un centre commercial et cherchez une auberge accueillante pour vous et le chien. Dans l’idéal, repérez-en une avant le départ, en tapant « les bonnes tables sur la route de vos vacances » sur Google, et en vous rendant ensuite sur www.linternaute.com

 

 

 

Tenue en laisse obligatoire!

Peu importe le moment et l’endroit de votre pause : ne permettez jamais à votre chien de sortir de la voiture sans laisse. Même des chiens très bien éduqués peuvent s’effrayer ou s’avancer trop loin sur la route. Ils ne connaissent pas l’environnement (et vous non plus !). Le danger que le chien se fasse heurter par une voiture ou qu’il se perde, désorienté, est très réel.

 

À l’arrivée à destination

Laissez le chien dans la voiture pendant que vous réglez le formalités nécessaires et déchargez la voiture. C’est seulement après, il a le droit de sortir, en laisse, pour lui permettre de faire ses besoins, de se dégourdir les pattes et pour inspecter son territoire temporaire. Permettez-lui ensuite de bien renifler dans tous les coins de votre chambre d’hôtel, maison de vacances ou mobil-home et donnez-lui à manger alors que vous défaites vos valses. Déterminez dès l’arrivée un endroit pour sa gamelle de croquettes, son bol d’eau et son coussin, pour lui permettre d’avoir un coin à lui.

 

 

Si vous avez loué une maison

Si les chiens sont admis dans votre location de vacances, demandez les éventuelles règles : parfois, il est interdit de laisser les chiens seuls à la maison. Il y a quelques règles de base : dans une location, le canapé et les lits sont zone interdite pour votre chien. C’est non également quand il commence à faire dans les platebandes et les crottes sont évidemment à ramasser. Prévoyez deux, trois serviettes, une couverture de protection, une brosse pour enlever les poils du chien des meubles.

 

À l’hôtel

Gardez le chien en laisse pendant vos trajets en dehors de votre chambre. S’il n’est pas admis au restaurant, allez diner à l’extérieur. Au restaurant, réservez une table   tranquille, où il peut s’allonger sans gêner. Veillez à ce qu’il ne quémande pas à la table voisine. Si vous laissez le chien seul dans la chambre, pensez à accrocher le carton « ne pas déranger », le personnel de nettoyage vous en sera reconnaissant !

 

S’il arrive un petit accident…

Informez-vous avant le départ   ( c’est bon à savoir également pour la vie de tous les jours !) jusqu’à quel point votre assurance habitation dans sa partie « responsabilité civile » couvre les dégâts causés par votre animal. Notez le numéro de voter assurance et le numéro d’appel. Même un chien parfait peut balayer un vase d’un guéridon : informez-en la direction au plus vite.

 

Repérez des chemins de promenade

Si vous séjournez dans des villes, repérez sur un plan des endroits avec un peu de « nature » pour pouvoir promener votre chien ; n’oubliez cependant pas que dans la plupart des villes, les squares sont interdits aux chiens, et pensez à une quantité suffisante de sachets pour ramasser !

 

Une fois toutes ces précautions prises, vous allez profiter d’un séjour reposant pour vous et intéressant pour votre chien : des aventures communes comme la découverte d’un environnement inhabituel renforcent les liens entre le chien et son maître !

 

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.