Tel maître, tel chien !

Le comportement de nos chiens dépend très souvent de notre attitude et de nos émotions face à des situations particulières : selon un grand nombre d’études, les chiens réagissent comme notre miroir !

 

Les chiens sont comme nous des animaux très sociaux, capables de relations émotionnelles fortes avec leurs maîtres humains. Les liens étroits que nous établissons avec nos chiens, les émotions profondes que nous éprouvons à leur égard et le sens d’observation des chiens qui enregistrent le moindre de nos gestes, la moindre variation dans notre voix, expressions de notre ressenti parfois même inconscient, les odeurs (phéromones),sont extraordinaires. Le revers de la médaille : nos chiens s’aperçoivent de beaucoup de choses à notre sujet que nous n’aimerions pas révéler au grand jour !

Ils détectent nos sentiments profonds

L’image qu’ont nos chiens de nous ne correspond pas forcément avec celle que nous avons de nous-mêmes et surtout que nous montrons aux autres !

Quand nous disons gentiment « bonjour » au voisin peu apprécié, le chien enregistre la voix joviale, mais également la posture tendue de notre corps, la respiration plus plate, peut-être même un imperceptible coup sur la laisse qui expriment inconsciemment notre pensée : « pourvu qu’il ne s’approche pas, et pourvu qu’il ne commence pas l’une de ces conversations barbantes ! » Peut-être que le chien commence à cet instant à aboyer en direction du voisin, pour lui dire, formulé « -en humain » : « fou le camp, à chaque fois que mon maître te voit, il est énervé ! »

Notre humeur influence leur comportement

Quand nous sommes tendus, pendant la promenade du soir, parce que la journée a été difficile, le même chien qui le matin marchait en laisse sans tirer, suivait sans trainer et s’arrêtait parfaitement discipliné à la commande « stop » près d’un carrefour, sera énervé, tirera sur la laisse en essayant de partir dans toutes les directions et aura besoin de trois commandes « assis » avant d’obéir ! Ce n’est pas lui qui a oublié les bases de son éducation : c’est nous qui lui transmettons notre stress !

Maitres sereins, chiens peu stressés !

Plusieurs études confirment cette observation que feront les maîtres attentifs au comportement de leur chien lors des promenades communes : la gestion du stress chez les chiens dépend du comportement de leurs maîtres. Une grande étude menée à l’université de Vienne a exposé plus d’une centaine de chiens de famille accompagnés de leurs maîtres dans différentes situations pour analyser comment la gestion du stress par les chiens était influencée par cette même gestion du stress par leurs maîtres.

Le résultat : les chiens font face beaucoup plus facilement à des situations difficiles pour eux quand leurs maîtres se montrent équilibrés, sereins, aimables. Le stress des chiens est plus grand quand ils ont affaire à des maitres nerveux, peu sûrs d’eux, souvent tristes ou mécontents. « Les chiens sont en quelque sorte le reflet de leurs maîtres », résume le directeur de l’étude, le chercheur Kurt Kotrschal.

Ils donnent raison à nos attentes inconscientes

La longue histoire commune des chiens et des humains a doté les chiens d’une faculté d’observation qui leur permet de s’apercevoir de la moindre nuance dans notre langage corporel voix, et surtout, de la cohérence entre notre voix et nos gestes.

Quand on rappelle son chien parti à la poursuite d’un pigeon avec la conviction résignée qu’il reviendra seulement quand il en aura envie, il nous donnera raison ! Et quand nous voyons arriver une personne avec en laisse un chien qui nous paraît peu rassurant, il y a de fortes chances que notre chien d’habitude très sociable sera tendu de son côté et l’exprimera en aboyant.

Et non, ils ne sont pas racistes !

Par ailleurs, les plaisanteries douteuses du genre « mon chien n’aime pas les gendarmes » ( ou les étrangers, les fauteuils roulants, les vieux… ) traduisent également non pas un « racisme » quelconque du chien. Mais plutôt l’émotion de leur maître lors de ce genre de rencontre…

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.