Apprendre à son chiot à rester seul

Lorsque l’on a un chiot, on aime partager de bons moments avec lui. Lui donner beaucoup d’amour jusqu’à l’emmener partout avec nous. Cependant, il y a des endroits ou l’on ne peut pas venir avec son animal et le laisser dans la voiture n’est pas la meilleure solution surtout lors des grosses chaleurs.

Il faut donc lui apprendre à rester seul à la maison lorsque vous vous absentez. Si vous ne l’habituez pas rapidement, le stress va apparaître petit à petit et risque de s’exprimer par des aboiements intempestifs, de la destruction du mobilier de la maison ou même par de l’automutilation.

Je vais vous donner quelques conseils pour réussir au mieux la gestion de votre absence sans provoquer d’anxiété chez vous ou votre chien.

Les choses à faire ou à ne pas faire :

  • Le rituel de départ : lorsque vous quittez la maison, évitez de dire au revoir à votre animal c’est comme cela que vous allez créer un stress. Lorsque votre chien va recevoir vos câlins, il va vite comprendre que c’est à ce moment-là qu’il va se retrouver tout seul. Prévoyez alors le moment. Donnez-lui cette tendresse 15 minutes avant votre départ et terminer de vous préparer il associera alors plus vos câlins à votre départ.

 

  • Habituez-le à un endroit : lorsque vous accueillez votre chien à la maison, il est important de lui attribuer une place bien définie (un couloir, une cuisine, le garage …). Mettez-y ses jouets (peluchescordes …), son panier et faites le manger et boire à cet endroit. De ce fait, lorsqu’il ira à cette place il trouvera ça sympa. C’est pour cela que c’est très important de ne jamais punir son chien au panier.

 

  • Évitez qu’il vous suive partout : il y a un moment pour le chien et un moment pour vous. Ne le laissez pas vous suivre partout où vous allez ( dans la chambre par exemple). Il faut que votre chien soit capable de s’occuper tout seul avec ses jouets. Pour cela, évitez de répondre toujours favorablement à ses demandes et ignorez-le de temps en temps sinon la séparation sera d’autant plus dure.

 

  • Apprenez-lui l’absence : pour lui apprendre, faites des absences progressives de plus en plus longues. Commencez par aller à la boîte aux lettres seule (ça dure 30 secondes). Puis à s’absenter 5 minutes juste le temps de faire un petit tour du lotissement. Augmentez ce temps progressivement et vous verrez que l’absence sera plus facilement acceptée par votre chiot.

Si l’absence s’avère compliquée pour votre animal de compagnie il existe une solution naturelle : l’adaptil. C’est un diffuseur de phéromones qui aide à apaiser votre chien lors d’un stress. Ces phéromones sont présentes sur les mamelles de la mère lorsque le chiot tète d’où l’apaisement.

Et vous comment lui avez-vous appris l’absence ?

L’école du chien vous propose des cours pour votre chiot, l’éducateur canin vous donnera pleins d’autres conseils !

 

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.